Les prépas apprentissage, pour maîtriser les codes de l’entreprise avant d’y entrer

Des prépas pour aider les jeunes qui se destinent à l'apprentissage. // © plainpicture/fStop/Halfdark
Des prépas pour aider les jeunes qui se destinent à l’apprentissage. // © plainpicture/fStop/Halfdark
.

Vous souhaitez vous orienter vers l’apprentissage, mais vous hésitez ? Ou vous ne disposez pas encore des clés requises pour réussir ? Découvrez les nouvelles prépas apprentissage.

« Avant, j’étais quelqu’un d’asocial et je manquais de sérieux. Être considérée comme une adulte dès mon arrivée au CFA Stephenson m’a beaucoup aidée », confie Océane, 19 ans, en seconde année de CAP (certificat d’aptitude professionnelle) employé de commerce. La jeune apprentie a suivi une préparation à l’entrée en apprentissage avant d’intégrer la formation et l’entreprise. Elle a pu y acquérir les savoirs de base nécessaires à son insertion dans le monde du travail : se lever le matin tous les jours, travailler en équipe, communiquer avec un collègue ou un patron… « Me retrouver face à des personnes différentes chaque jour m’a permis d’être plus ouverte. »

28.000 places pour commencer

« Beaucoup de collégiens et de lycéens aimeraient se tourner vers l’apprentissage mais ne sont pas prêts. C’est pour eux que nous lançons ces prépas apprentissage« , explique Muriel Pénicaud, la ministre du Travail. Quelque 28.000 places dans 150 CFA (centres de formation des apprentis) sont offertes à partir de début mars 2019. Elles sont proposées, pour la plupart, par les centres de formation du bâtiment et des travaux publics. Mais d’autres prépas ouvriront au second semestre 2019.

 

S’orienter mieux, prévenir les ruptures de contrat

Vous pourrez découvrir des métiers lors de stages en entreprise, apprendre le savoir-être professionnel et réussir plus facilement votre formation en apprentissage, pendant ces prépas. Celles-ci durent de quelques semaines à plusieurs mois (10 maximum) selon votre situation. L’enjeu est aussi d’éviter les ruptures de contrat, une fois entré en formation. Beaucoup interviennent en effet dès les premiers mois, en raison d’une mauvaise orientation, d’un manque de conseil et de suivi des jeunes au sein des entreprises ou des CFA.

Réservé aux plus fragiles

Le public visé par les « prépas apprentissage » : les jeunes peu ou pas qualifiés, ayant atteint au mieux le niveau CAP ou le niveau bac sans l’avoir validé. Les collégiens désireux d’affiner un projet professionnel peuvent aussi en bénéficier. De même, si vous êtes en rupture d’un premier contrat d’apprentissage, en poursuite d’études en apprentissage ou en réorientation tout au long de l’année, vous pouvez aussi postuler.

 

Sachez toutefois que la priorité sera également donnée aux jeunes résidant dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV) ou dans les zones rurales à revitaliser (ZRR) où les apprentis sont trop peu nombreux. Le gouvernement veut d’ailleurs doubler le nombre d’apprentis issus des QPV en le portant à 35.000 d’ici trois ans

Le lien : https://www.letudiant.fr/alternance/les-prepas-apprentissage-pour-maitriser-codes-entreprise-avant-d-y-entrer.html

Via@L’Etudiant .fr /  Étienne Gless / Publié le 

News

Laisser un commentaire

quatre × 3 =